oct 10

A la découverte de notre galaxie…

Satellite Gaïa

En orbite au Point de Lagrange L2, le satellite Gaïa (sixième pierre angulaire du programme scientifique de l’Agence Spatiale Européenne comprenant les missions Rosetta, Herschel, Planck, Lisa et BepiColombo) va cartographier une partie de notre galaxie et probablement participer à la découverte d’exo planètes !

Sa mission est extrêmement ambitieuse, puisqu’il s’agit de cartographier une partie de notre galaxie en localisant et caractérisant un milliard d’étoiles ou autres astres. Outre cet objectif de quantité « astronomique », GAIA a des objectifs de précision de localisation aussi ambitieux : de 300 µas (micro arc-seconde) pour les étoiles les moins brillantes (magnitude 20) à 7 µas pour les plus brillantes (magnitude 12) ; par comparaison 24 µas correspond à l’épaisseur d’un cheveu vu à 1000 km !

Mission spatiale Gaïa

GAIA fera la cartographie de notre galaxie en trois dimensions, en estimant les distances des étoiles à la Terre et leur vitesse propre. Au-delà de cette mission d’astrométrie, GAIA devrait découvrir et inventorier des dizaines de milliers d’objets inconnus à ce jour : étoiles naines brunes et blanches, supernovae, planètes naines et astéroïdes du système solaire… et de très attendues exoplanètes.

Le CNES s’est engagé auprès de la communauté scientifique et de l’ESA pour prendre en charge une partie des traitements scientifiques. 

Position des Points de Lagrange (L2)

Position des Points de Lagrange (L2)

Points de Lagrange (ou point de libration) : ce sont les 5 positions de l’espace où les champs de gravité de deux corps en orbite l’un autour de l’autre, et de masses substantielles, se combinent de manière à fournir des points d’équilibre à un troisième corps de masse négligeable, tels que les positions relatives des trois corps soient fixes.

 

 

(source: cnes.fr)

Laisser une réponse