avr 17
Prophétie

« Novus-ordo-seclorum » la fameuse formule latine inscrite sur le billet de 1 dollar définit le nouvel ordre mondial. Les anglophones le nomment le NWO (New World Order). Il est le « Marché » et la « Mondialisation ». Il est à la conquête du globe !
Bientôt le citoyen ordinaire sera lui aussi totalement contrôlé via les informations données par des milliards de puces informatiques et communiquées à une unité centrale pilotant l’immense réseau planétaire. Cette unité centrale traitera et analysera en permanence les informations délivrées par les fichiers informatiques, téléphones portables, l’internet, l’association de la carte de crédit et du code barre, la carte d’identité et le passeport biométrique, les puces RFID (vêtements, équipements, carrosseries de voitures et même le corps), les équipements de géo positionnement, les réseaux d’écoute de type Échelon et, pour clore la liste, les caméras de surveillance.
Cette surveillance et auto-surveillance des citoyens (formatés par la peur à accepter leur servitude au système) permettront probablement la pénalisation des intentions et aspirations citoyennes voire d’emprisonner des personnes pour leur opinion ou leur idéal démocratique.
Ainsi, lorsque les citoyens ne seront plus reliés par un idéal politique commun, il ne restera alors plus qu’une gouvernance des règles et de la surveillance qu’instaure progressivement le nouvel ordre mondial, présenté de plus en plus comme la future « gouvernance mondiale » !
Son fer de lance, la « démocratie de marché », pourfend l’idéal de communauté politique démocratique bienveillant et solidaire des citoyens qui espèrent une économie du don et du bon sens planétaire (la fameuse écologonomie). Cependant, cet idéal démocratique ne peut être efficace qu’à grande échelle, à l’échelle de la planète ! Sans résistance à cette poussée du « Marché » et sans prise de conscience de la nécessaire défense des droits de l’homme et de la vie sur Terre face à l’inhumanité qui se développe, nous risquons fort d’assister à l’introduction de cette gouvernance mondiale par la guerre !
Celle-ci, en effet, renait de ses cendres et s’étend partout sur la Terre. La tendance lourde d’accaparation des énergies de stock s’accroit, la tension moyen-orientale en est la désolante démonstration. Et c’est sous le parapluie de la dissuasion nucléaire que la guerre, faite avec des armes conventionnelles, s’installe durablement. Les entremetteurs institutionnels et les affairistes de l’armement (sans oublier ceux du nucléaire dit « civil » pour les bombes dites « sales »!) ont savamment œuvré. Les armureries des États (démocratiques ou dictatoriaux) ainsi que celles des sociétés privées vendant les services de néo-mercenaires regorgent d’équipements de la mort! Point d’orgue, les missiles balistiques portant le choc et/ou la contamination radioactive sur de longues distances sont astiqués maladivement par des responsables politiques crispés aux commandes et en désaccord les uns avec les autres…pendant ce temps, les satellites militaires de surveillance effectuent leur danse macabre, ils tournent autour de la planète, traquent et observent.
Sur Terre, l’égoïsme domine. Il a fait son lit de l’incompréhension et de la compétition, s’est couvert de violences, de haine, de souffrance, de misère et de chaos. Il ignore la pauvreté, la faim, l’injustice et l’inégalité face au changement climatique en cours. Après moi le déluge semble la règle d’or!
Pourquoi l’humanité prend-t-elle cette orientation ?
Pourquoi faudrait-il passer à nouveau par la diminution (programmée ou non) de la population mondiale et son contrôle?
Pour garantir, par le NWO, la survie d’une minorité affairiste et riche et son emprise sur la multitude ?
Du chaos qui vient, sortira l’effondrement social. On peut encore l’éviter par l’idéal politique et démocratique planétaire.
L’union planétaire, c’est pourtant simple!
Il est encore temps…
Y.B.

Pour y réfléchir, une vidéo dans l’air du net…

No No No

Laisser une réponse